Vidéos été 2017

Essalamou aleykoum,

Voici une série de dix vidéos que j’ai réalisées et diffusées sur ma chaine YouTube au cours de l’été (juillet, août et septembre) 2017.

La première, à l’occasion de la célébration du 55ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, traite de la réalité très relative de cette dite indépendance.

La deuxième met en lumière une analogie frappante entre l’attitude radicale du personnage mythique d’Antigone et celle que l’on reproche de nos jours aux « islamistes » et autres radicaux de tous poils.

La troisième traite du triomphe de l’esprit utilitariste dans la société moderne. L’utile a remplacé le vrai, en tant que valeur suprême, et cela institue une logique qui s’insinue partout et dévaste toute humanité.

La quatrième est un petit documentaire de la chaine de télévision algérienne « Canal Algérie » sur le personnage historique, héros légendaire de la Régence d’Alger : Raïs Hamidou.

La cinquième est une vidéo dans laquelle je m’exprime au sujet de trois personnages (Aldo Stérone, Ahmed Moualek et Majid Oukacha) emblématiques, selon moi, de la vague d’aliénation intellectuelle et culturelle, de déliquescence identitaire et d’apostasie qui frappe malheureusement notre communauté.

La sixième est une réponse aux nombreuses réactions d’hostilité que j’ai reçues suite à la vidéo précédente. Réponse et mise au point pour remettre les choses à leur place.

La septième est une analyse de l’œuvre propagande acharnée de l’école républicaine à destination des enfants et la dangerosité de cet endoctrinement pour nos enfants en tant que musulmans puisque ce qui leur est inculqué avec force et constance est en totale contradiction avec nos propres valeurs et croyances. Jusqu’à quand allons-nous continuer à accepter de livrer nos enfants au lavage de cerveau talmudo-maçonnique ?

La huitième est une vidéo dans laquelle j’analyse l’hypocrisie plus ou moins marquée et plus ou moins consciente des maghrébins qui font le choix (souvent non assumé) de la soumission à la modernité occidentale et du renoncement à leur religion et à leur tradition, tout en faisant semblant de ne pas comprendre que cela est une trahison. Ils s’étonnent qu’on puisse considérer cette évolution de notre nation comme une décadence, mais ne veulent surtout pas prêter attention aux arguments et explications de ceux qui formulent ces critiques, de peur de devoir admettre la vérité et se retrouver ainsi dans l’inconfort de la culpabilité…

La neuvième est un débat que j’ai consenti à faire avec Ahmed Moualek, qui m’a mis au défi de l’accepter suite aux vidéos du mois d’août dans lesquelles je mettais en lumière et j’attaquais ses propos et discours de néo-harki désislamisé.

La dixième enfin, est une analyse et une dénonciation d’une hérésie doctrinale qui se propage malheureusement dans notre communauté suite à la subversion libérale qui y est menée. Cette hérésie est celle qui voudrait qu’Allah est accessible à tous et que l’on peut L’adorer comme on veut. Tous les chemins mèneraient à Lui pour peu qu’on soit sincère, il ne conviendrait donc pas de s’attacher outre mesure à un rituel particulier.

Bon visionnage !

 

Laissez un commentaire !